Le Conseil exécutif de l’OMT s’engage en faveur d’une relance durable du tourisme

0
72


Le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), réuni mercredi dans la capitale géorgienne Tbilissi pour sa 112ème session, avec la participation du Maroc, a fait part de son engagement à œuvrer pour une relance durable du tourisme, l’un des secteurs économiques les plus durement touchés par la pandémie de Covid-19.

La crise a démontré la nécessité de renforcer la résilience et l’inclusivité du secteur touristique grâce à l’unité et à la coopération entre les différents acteurs tant au niveau national qu’international, soulignent, dans leur Déclaration finale, les ministres et représentants des administrations nationales du tourisme des Etats membres de l’organisation onusienne.

Après avoir souligné que l’industrie touristique est confrontée à une baisse des arrivées de touristes internationaux entre 58% et 78% en 2020, avec 100 à 120 millions d’emplois touristiques directs menacés, les participants ont convenu que la crise actuelle est l’occasion de repenser la manière dont le tourisme interagit avec d’autres secteurs économiques ainsi que les écosystèmes naturels et culturels, pour mieux le mesurer et le gérer, assurer une répartition équitable de ses bénéfices et garantir la transition vers une économie du tourisme neutre en carbone, plus résiliente et inclusive.

Dans ce cadre, le document final a mis l’accent sur la nécessité de soutenir les emplois, en particulier en faveur des femmes, des jeunes et des travailleurs indépendants, ainsi que de renforcer le partenariat public-privé et la coopération internationale sur les procédures de voyage pour assuré l’équité et la fluidité de la circulation.

Il relève aussi l’importance d’investir dans des solutions touristiques durables, y compris l’efficacité énergétique, le transport et la gestion des déchets, ainsi que dans le développement de nouvelles compétences tout en favorisant les nouvelles technologies.

Le Conseil prône également la facilitation des investissements des entreprises touristiques et le développement d’un tourisme rural durable et responsable comme moyen de création d’emplois, d’inclusion sociale et de développement régional, avec un accent particulier sur le tourisme interne, ainsi que l’accélération de la transition vers une économie circulaire dans la chaîne de valeur du tourisme.

« Nous croyons en la capacité unique du tourisme à soutenir le redressement des sociétés face au défi sans précédent de la pandémie de Covid-19 et à contribuer à l’Agenda 2030 », lit-on dans la Déclaration finale qui réaffirme qu’un engagement renouvelé du système multilatéral et de la communauté du développement dans son ensemble sera nécessaire pour soutenir les efforts gouvernementaux.

Des plans et politiques efficaces de réouverture et de relance, a-t-on conclu, devraient donner la priorité aux personnes, avec des partenariats et une coordination permettant au tourisme de redémarrer en toute sécurité, d’accélérer la reprise économique et de donner de l’espoir à des millions de personnes.

MAP: 16/09/2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici