Dakhla Oued Eddahab: Lancement du programme régional d’autonomisation des femmes

0
103


Le programme d’autonomisation des femmes dans la région Dakhla Oued Eddahab a été lancé samedi à Dakhla, permettant ainsi à 500 bénéficiaires de renforcer leur autonomisation et leur inclusion économique.

Faisant l’objet d’une convention de partenariat entre le Conseil de la région Dakhla Oued Eddahab et le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, ce programme vise à consolider la participation de la femme à la vie socio-économique, en accordant la priorité aux catégories issues des milieux défavorisés et en situation difficile.

Ce programme, d’une durée de 15 mois, tend à définir le cadre de partenariat institutionnel pour la mise en œuvre d’un programme d’ingénierie sociale visant à autonomiser 500 jeunes femmes de la région, en vue d’assurer un ancrage économique des bénéficiaires à l’issue des actions d’appui et de renforcement.

Mobilisant un montant global de 35 millions de dirhams (MDH), dont la contribution financière du Conseil est de l’ordre de 23 millions de dirhams (MDH) et celle du Ministère s’élève à 12 MDH, ce programme prévoit la création de 200 projets individuels et collectifs et 500 opportunités d’emploi.

Il prévoit aussi le renforcement de l’autonomisation économique de la femme au niveau de la région, à travers la mise en œuvre d’actions d’appui et de renforcement des capacités autour de filières d’employabilité potentielle préalablement identifiées dans le cadre de la mise en œuvre du projet.

De même, il tend à développer un cadre de référence régional pour la mise en œuvre de projets et d’activités génératrices de revenus permettant ainsi aux bénéficiaires de concrétiser leurs projets et d’assurer un ancrage de la culture de l’économie sociale et solidaire.

En outre, le programme d’autonomisation des femmes dans la région Dakhla Oued Eddahab s’assigne pour objectifs d’accompagner les bénéficiaires au cours de la phase de création de l’entreprise et après le démarrage de son activité, d’organiser des sessions de formation autour de la création d’entreprise et des ateliers dédiés à l’élaboration de projets, a même de leur apporter l’appui financier pour entamer leurs projets individuels et collectifs.

S’exprimant à cette occasion, le président du Conseil de la région, Khattat Yanja a souligné que ce programme qui vise à concrétiser un développement durable et intégré dans la région, témoigne de la convergence des programmes et projets entre le Ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille d’une part et le Conseil régional, en termes de protection sociale et d’autonomisation économique des femmes, à travers le plan « IKRAM 2 ».

Dans ce cadre, M. Yanja a mis en exergue l’aspect de la coopération avec le Ministère, citant à cet égard la convention de partenariat avec l’Entraide nationale qui sera mise en œuvre prochainement, avec un coût total de 12,8 MDH, dont la contribution du Conseil est de 10,6 MDH, portant sur l’aménagement et l’équipement de certains centres sociaux et l’appui des coopératives et associations féminines.

Cette convention porte notamment sur la construction et l’équipement d’un espace multifonctionnel de la femme à Bir Gandouz, l’élargissement et l’équipement du Centre de l’éducation et de la formation « Badr » au quartier Alwahda à Dakhla, ainsi que sur l’appui de 30 coopératives féminines ayant bénéficié d’une formation aux centres relevant de l’Entraide nationale.

MAP 12/09/2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici