Dakhla: Appel à rapprocher le système éducatif de l’entreprise

0
113
Dakhla: Appel à rapprocher le système éducatif de l'entreprise
Dakhla: Appel à rapprocher le système éducatif de l'entreprise

Les intervenants lors d’une rencontre tenue, mardi à Dakhla, ont souligné l’impératif de rapprocher le système éducatif de l’entreprise, en sensibilisant les différentes parties prenantes à la nécessité de multiplier les efforts pour inculquer l’esprit de l’entreprenariat aux générations futures.

Initiée par le Centre des Jeunes Dirigeants -Maroc- (CJD), en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS), le Centre régional d’investissement (CRI) et l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) à Dakhla, cette rencontre a été l’occasion pour les intervenants d’affirmer que l’entreprenariat est une voie d’insertion professionnelle que l’étudiant peut raisonnablement envisager, qu’il s’agisse d’entreprendre pour son propre compte ou pour le compte de l’organisation (intrapreneuriat).

Ils ont également jugé nécessaire de susciter l’esprit d’entreprise auprès des élèves et étudiants, de développer leurs softs skills et d’acquérir les éléments clés de la posture entrepreneuriale, à même de contribuer à former des entrepreneurs de demain capables de mener à bien des projets.

Dans ce sillage, ils ont souligné l’impératif d’établir une coopération entre le système éducatif et l’entreprise pour s’ouvrir au monde de l’économie et au marché du travail, connaître les besoins des étudiants et mettre à leur disposition les expériences et les expertises des entrepreneurs afin qu’ils puissent s’imprégner de la culture entrepreneuriale et développer leurs compétences dans le domaine de la création et de gestion des entreprises.

Dans une déclaration à la MAP, le président du CJD -Maroc-, Tarik Zidi a indiqué que des ateliers de formation ont été organisés au profit des étudiants et élèves de la région pour les initier quant aux capacités de l’entrepreneur à passer de l’idée à l’étude de marché, la faisabilité du projet et l’étude technique et financière, jusqu’à l’établissement d’un business plan adéquat pour la création de son entreprise.

Pour sa part, le directeur de l’ENCG Dakhla, Aziz Sair, s’est félicité de l’organisation des ateliers de formation par les membres du CJD pour sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat, faisant savoir qu’une section du CJD verra le jour prochainement dans la région.

M. Sair a également rappelé qu’une convention cadre de coopération a été signée entre le CRI et l’ENCG de Dakhla, portant sur l’accompagnement des jeunes étudiants pour mettre sur pied leurs propres entreprises.

Par ailleurs, les intervenants ont débattu de l’économie régionale entre les effets de la pandémie et les opportunités de la reprise, en proposant certaines recommandations en termes de politiques économiques, afin d’enrichir la réflexion autour des différentes pistes de relance de l’économie régionale et des facteurs nécessaires pour renforcer sa résilience.

Les structures économiques, différentes d’une région à l’autre, exposent de manière disproportionnée chaque territoire au choc pandémique, ont-ils avancé, notant que les acteurs locaux et régionaux sont appelés à accompagner les TPE et PME.

Après avoir mis en exergue les opportunités d’investissement et les potentialités de la région, ils ont souligné que la perle du Sud dispose des infrastructures modernes qui peuvent constituer une plateforme pour les entreprises souhaitant se développer et conquérir de nouveaux marchés notamment en Afrique.

A noter que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la première édition de la « Course de l’entrepreneur », initiée par le CJD, sous l’égide du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, un événement durant lequel les participants ont parcouru plus de 3.260 kilomètres à vélo de Tanger jusqu’à El Guergarat, pour sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat.

Plus de 30 actions au service de l’entreprenariat ont été organisées lors de cet événement placé sous le thème « La course de l’entrepreneur : Entreprendre pour un environnement sain », ayant permis les échanges d’expériences et pratiques innovantes en termes d’entreprenariat, entreprenariat social et auto-entreprenariat.

Le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise est un mouvement d’entrepreneurs, militants et constructeurs, engagés depuis plus de 82 ans dans le monde entier et depuis 2001 au Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici