31juil/15

Fonds Africa50 : Le Maroc va débloque 100 MM$…

(www.infomediaire.ma) – Africa50, la nouvelle plate-forme innovante d’investissement dans les infrastructures soutenue par la Banque africaine de développement a tenu son Assemblée Générale Constitutive le 29 Juillet 2015 à Casablanca (Maroc).

20 pays africains et la Banque africaine de développement ont souscrit pour un montant total initial de 830 millions de dollars en capital. Ces pays africains fondateurs sont le Bénin, le Cameroun, la République du Congo, Djibouti, l’Égypte, le Gabon, le Ghana, la Côte-d’Ivoire, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Nigeria, le Niger, le Sénégal, la Sierra Leone, le Soudan, la Gambie et le Togo.

Bien que cette première clôture était réservée aux pays africains, il est prévu que les prochaines levées de fonds seront ouvertes non seulement aux pays africains qui n’ont pas encore contribué, mais aussi aux investisseurs non-souverains en Afrique et hors d’Afrique. Le 2ème closing est prévu avant la fin de 2015.

31juil/15

…Sur les 830 MM$ levés par la BAD

(www.infomediaire.ma) – Africa50, la nouvelle plate-forme innovante d’investissement dans les infrastructures soutenue par la Banque africaine de développement a tenu son Assemblée Générale Constitutive le 29 Juillet 2015 à Casablanca (Maroc).

20 pays africains et la Banque africaine de développement ont souscrit pour un montant total initial de 830 millions de dollars en capital. Ces pays africains fondateurs sont le Bénin, le Cameroun, la République du Congo, Djibouti, l’Égypte, le Gabon, le Ghana, la Côte-d’Ivoire, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Nigeria, le Niger, le Sénégal, la Sierra Leone, le Soudan, la Gambie et le Togo. Bien que cette première clôture était réservée aux pays africains, il est prévu que les prochaines levées de fonds seront ouvertes non seulement aux pays africains qui n’ont pas encore contribué, mais aussi aux investisseurs non-souverains en Afrique et hors d’Afrique. Le 2ème closing est prévu avant la fin de 2015.

31juil/15

Rabat : La Wilaya dément les informations faisant état d’une attaque contre les estivants

(www.infomediaire.ma) – La wilaya de Rabat a démenti les informations rapportées par certains supports médiatiques qui ont indiqué que des individus armés ont attaqué, à la fin de la semaine écoulée au niveau de la plage de Rabat, des estivants dont certains ont été grièvement blessés et transférés à l’hôpital.

Un communiqué de la wilaya précise qu’il s’agit d’un incident survenu à l’‘‘avenue Jazouline’’ à proximité du marché de motos d’occasion, loin des lieux d’estivage, quand 7 jeunes, pour la plupart des mineurs originaires de Rabat et Salé, munis d’un seul couteau, se sont attaqués tard dans la nuit de vendredi à samedi, à 3 victimes les délestant de 2 téléphones portables et d’une somme de 200 dirhams.

Les membres de ce groupe ont été arrêtés, à l’exception de 2 d’entre eux toujours en fuite, a ajouté la même source, notant qu’aucune victime n’a été transportée à l’hôpital.
 

31juil/15

Commerces publics : Démenti de la police marocaine

(www.infomediaire.ma) – La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a démenti, aujourd’hui, les informations colportées par certains médias faisant état de la publication par les services de police d’une circulaire restreignant le droit d’accès à certains commerces publics et rapportant les déclarations de certains professionnels du tourisme prétendant d’être affectés par cette mesure.

Tout en exprimant son étonnement suite à la diffusion de ces ‘‘informations dénuées de tout fondement’’ et son rejet catégorique des rumeurs véhiculées à cet effet, la DGSN souligne, dans une mise au point, que les instructions données aux services décentralisés de la sûreté nationale recommandent une application stricte et saine de la réglementation marocaine organisant le travail de ces lieux publics, notamment en ce qui concerne le respect des horaires d’ouverture et de fermeture conformément à la loi en vigueur et de la tranquillité publique qui ne peut être en aucune manière troublée.

Tout en soulignant sa détermination à veiller à l’application de la réglementation en vigueur en la matière, la DGSN rejette les prétextes avancées par certaines parties qui prétendent que la mise en place d’horaires fixes d’ouverture et de fermeture affecterait les activités touristiques dans certaines villes.

31juil/15

Santé : 2 fois plus d’argent pour l’ordre des médecins Marocains

(www.infomediaire.ma) – La subvention annuelle accordée à l’Ordre national des médecins sera doublée, a annoncé le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi. Louardi a fait part de cette décision lors d’une rencontre avec les membres de l’Ordre national des médecins, la 1ère du genre après l’élection du président et des membres du bureau dirigeant et des bureaux régionaux de cette instance, indique un communiqué du ministère.

Et à cette occasion, le ministre a souligné que l’Ordre national des médecins sera accompagné par son département, compte tenu de l’importance des missions dévolues à cette instance, à travers le doublement de la subvention qui lui est consacrée et le renforcement du soutien apporté à ladite instance, précise le communiqué.

A noter par ailleurs que le ministère de l’Economie et des Finances et le ministère de la Santé ont signé, une convention de partenariat avec l’ordre national des médecins pour un montant de 40 millions de dirhams, destinés à permettre à ce dernier d’acquérir des équipements pour 8 nouveaux sièges régionaux et la restructuration du siège central.

31juil/15

Business : Les Floridiens investissent Marrakech

(www.infomediaire.ma) – Une délégation composée de hauts dirigeants et hommes d’affaires en provenance de Winter Haven (ville du centre de l’Etat de Floride) a effectué récemment une visite à Marrakech, dans le but de développer les relations économiques et culturelles avec le Maroc notamment dans les secteurs du tourisme, de l’artisanat, des infrastructures et de la recherche scientifique.

Initiée par le Conseil Economique et Social de la Floride, cette visite a permis à la délégation américaine de prospecter les opportunités d’affaires dans la Cité ocre, sachant que les 2 Régions partagent les même enjeux et préoccupations économiques (Tourisme, Phosphates, Education, Recherche scientifique, Agriculture…).

A cette occasion, un workshop sectoriel a été organisé avec la participation de leurs homologues marocains. Et parmi les questions abordées figure l’ouverture prochaine d’une ligne aérienne entre Miami et Marrakech, un projet de nature à rendre possible de façon concrète le développement des échanges.

A noter que la délégation américaine comprenait également Dr. Ghazy Darkazealli, doyen de l’Université Polytechnique de Floride. Son déplacement à Marrakech s’assigne comme objectif d’établir des relations entre cet établissement d’enseignement supérieur et le Maroc et les étudiants marocains qui souhaitent étudier à cette prestigieuse Université, qui a plusieurs partenaires avec plus de 80 entreprises de haute technologie, du gouvernement et des organismes non gouvernementaux qui fournissent des conseils sur l’élaboration de programmes d’études, apportent leur soutien des possibilités de recherche et offrent des stages.
 

31juil/15

Santé : L’AMO arrive dans les cliniques privées marocaines

(www.infomediaire.ma) – La Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) et l’Association Nationale des Cliniques Privées (ANCP) ont signé une convention de partenariat visant à normaliser les dossiers de pièces médicales exigibles à l’occasion de toute demande de prise en charge ou de facturation de prestations garanties par l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

La nouvelle nomenclature, fruit d’une démarche concertée entre les 2 institutions pour améliorer l’accès des assurés et de leurs ayants droit aux prestations, constitue un référentiel détaillé des dossiers de pièces médicales exigées par la CNOPS pour la prise en charge d’actes de chirurgie, de dialyse, d’hospitalisation, de radiothérapie, de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire dans les cliniques privées et le traitement des accords préalables de certains médicaments coûteux et des dossiers de facturation dans le cadre du tiers payant, souligne la CNOPS dans un communiqué.

La nouvelle nomenclature s’inscrit dans le cadre d’une batterie de mesures adoptée par la CNOPS pour améliorer l’accès des assurés aux tiers payant.

31juil/15

Bourse : Casablanca et Londres lancent ‘‘ELITE’’

(www.infomediaire.ma) – La Bourse de Casablanca a signé un accord, hier à Londres, avec le London Stock Exchange Group (LSEG), pour le lancement d’un programme d’accompagnement dédié aux PME : ‘‘ELITE’’.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la convention signée en juin 2014, sous la présidence du Roi Mohammed VI, entre la Bourse de Casablanca et LSEG, pour
accompagner le développement de la place casablancaise et la positionner comme hub financier régional.

Le programme ‘‘ELITE’’ consiste à accompagner les PME marocaines à fort potentiel de croissance, afin de les munir des outils nécessaires pour accéder aux diverses sources de financement qu’offre le marché financier en général, et le marché des capitaux en particulier.

Ce programme est implémenté notamment en Italie et au Royaume Uni et compte déjà 272 entreprises de 17 pays différents. Ce programme entre dans le cadre des différentes actions menées par la Bourse de Casablanca afin de faciliter l’accès des PME au marché des capitaux. Pour rappel, la Bourse de Casablanca a signé une convention tripartite avec l’ANPME et l’APSB en juin dernier afin de mettre en place un cadre incitatif au financement des PME via le marché financier marocain.

31juil/15

Protection des données : La prochaine Conférence internationale confiée au Maroc

(www.infomediaire.ma) – Le Maroc abritera en 2016 la 38ème édition de la Conférence internationale des commissaires à la protection des données et à la vie privée (CICPDVP).

Le choix du Maroc a été décidé à la suite de la recommandation du Comité exécutif de la Conférence, qui a examiné les dossiers de candidature de 4 Autorités en lice pour accueillir cette importante manifestation internationale, indique la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) dans un communiqué, ajoutant que le dossier de candidature du Maroc, préparé et défendu par la CNDP a été considéré comme prometteur et sérieux, selon les critères établis par le Comité exécutif.

Pour rappel, la CICPDVP est la principale organisation internationale œuvrant dans le domaine de la protection des données personnelles et de la vie privée, rappelle la CNDP, précisant qu’elle compte 101 membres et 17 observateurs, représentant les instances spécialisées dans ce domaine.

31juil/15

Ecole marocaine : Le Roi évoque le problème des langues

(www.infomediaire.ma) – Dans son discours à la Nation prononcé hier à l’occasion de la Fête du Trône, le Roi Mohammed VI a déclaré qu’il fallait faire preuve de sérieux et de réalisme, et s’adresser aux Marocains en toute franchise en leur demandant ‘‘pourquoi sont-ils si nombreux à inscrire leurs enfants dans les établissements des missions étrangères et les écoles privées, malgré leurs coûts exorbitants ?’’. Pour le Souverain, ‘‘la réponse est claire : c’est parce qu’ils cherchent un enseignement ouvert et de qualité, fondé sur l’esprit critique et l’apprentissage des langues, un enseignement qui permette à leurs enfants d’accéder au marché du travail et de s’insérer dans la vie active. Or, contrairement à ce que prétendent certains, l’ouverture sur les langues et les autres cultures, ne portera aucunement atteinte à l’identité nationale. Bien au contraire, elle contribuera à l’enrichir, d’autant plus que l’identité marocaine est, grâce à Dieu, séculaire et bien enracinée, et qu’elle se distingue par la diversité de ses composantes qui s’étendent de l’Europe jusqu’aux profondeurs de l’Afrique. Même si j’ai étudié dans une école marocaine suivant les programmes et les cursus de l’enseignement public, je n’ai aucun problème avec les langues étrangères. La Constitution, qui a été votée par les Marocains, appelle à l’apprentissage et la maîtrise des langues étrangères en ce  qu’elles sont des moyens de communication, d’insertion dans la société de la connaissance et d’ouverture sur l’esprit du temps. Par ailleurs, les étrangers reconnaissent la capacité des Marocains à maîtriser avec brio différentes langues. Aussi, la réforme de l’enseignement doit se départir de tout égoïsme et de tous calculs politiques qui hypothèquent l’avenir des générations montantes, sous prétexte de protéger l’identité. En effet, l’avenir de tout le Maroc reste tributaire du niveau de l’enseignement que nous offrons à nos enfants. Partant de là, la réforme de l’enseignement doit viser au premier chef à permettre à l’apprenant d’acquérir les connaissances et les habiletés et de maîtriser les langues nationales et étrangères, notamment dans les filières scientifiques et techniques qui ouvrent les portes de l’insertion sociale’’.