All posts by infomediaire-1

11Mar/16

Assurance agricole : Saham se lance finalement

(www.infomediaire.ma) – Apres avoir annoncé la suspension de son offre assurance agricole ‘‘Taamine Al Mahssol’’, Saham Assurance a finalement décidé de la relancer durant cette année 2016.

La décision a été annoncée par le PDG de Saham, Mehdi Tazi, cette semaine lors d’une conférence de presse pour présenter les résultats 2015, tenue au siège de la compagnie, à Casablanca.

‘‘La convention que nous avons signée avec le gouvernement a été momentanément arrêtée dans le but de donner aux autres acteurs le temps de manifester leur intérêt pour le secteur de l’assurance agricole. Au 8 mars 2016, aucun assureur ne l’a fait. Nous allons donc réactiver cette convention’’, a déclaré Tazi. 

Pour rappel, la convention signée avec les ministères de l’Economie et des Finances et de l’Agriculture avait pour objet la commercialisation à partir du 21 janvier de “Taamine Al Mahssol”, destiné à couvrir les récoltes céréalières, légumineuses et oléagineuses contre les principaux aléas climatiques (sécheresse, excès d’eau, gel, grêle, vent violent et vent de sable).

10Mar/16

Marrakech : Verdict mardi pour le marché géant de la COP22

(www.infomediaire.ma) – La 1ère séance d’ouverture des plis des soumissions pour l’aménagement et l’équipement du site de Bab Ighli à Marrakech, dans le cadre de l’organisation de la 22ème session de la Conférence cadre des Nations-unies sur les changements climatiques (COP22), a eu lieu hier, au sein du pôle de la logistique et de la sécurité, en présence de représentants du Comité de pilotage de la COP22.

Ce site abritera le Centre des conférences où se tiendront les travaux de la conférence des parties, ainsi que les activités de la société civile, des opérateurs privés et des institutions publiques, indique un communiqué du Comité de pilotage de la COP22, qui aura lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.

A noter que 3 groupements ont soumissionné pour cet appel d’offre.

Il s’agit de :

– GL Events Services, GL Events Audiovisual, GL Mobilier, HALL Expo, Agence Publics, Capital Events, Léni et Manzeh Diafa (G1)

– Richard Attias Associates Group, Alomra Group International, My Abdelouahed Boudda Architecte, Construction Management Services, Derichebourg Maroc, Emeraude Service, Ettisalat Al Maghreb, MED production, REZO Events, VALYANS Consulting, WPP JUBILEE LTD, Richard Attias & Associates Africa, Special Batiment & Travaux Hajji, Protection Electrique et Electronique (G2)

– La Nouvelle Avant-Scène SA, Chapitaux Plus, Maver, Dorier, FINATECH Group, Urbagec, KS Events (G3).

10Mar/16

ONU : Les eurodéputés attaquent à leur tour Ban Ki-Moon

(www.infomediaire.ma) – Les propos ”irresponsables” tenus par le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon à Alger sur la question du Sahara, “affaiblissent et décrédibilisent les instances onusiennes”, soulignent plusieurs députés européens.

Ils estiment dans un communiqué qu’ils ont rendu public ce jeudi que  Ban Ki Moon a tenu des propos “inacceptables à l’encontre du Maroc outrepassant sa fonction et sa mission”.

10Mar/16

SIAM : Les Emirats Arabes Unis invité d’honneur à Meknès

(www.infomediaire.ma) – L’Etat des Emirats Arabes Unis sera l’invité d’honneur de la 11ème édition du Salon international de l’Agriculture du Maroc (SIAM), prévue du 26 avril au 1er mai à Meknès, a annoncé jeudi le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime.

La participation des Emirats Arabes Unis conforte les relations d’amitié et de coopération établies entre les 2 Etats, souligne la même source dans un communiqué parvenu à Infomédiaire Maroc.

A noter que dans le secteur agricole, la coopération maroco-émiratie a connu un tournant ces 5 dernières années, grâce aux importants échanges dans le secteur agricole et au renforcement de l’investissement.

Pour rappel, la 11ème édition du SIAM se tiendra sous la thématique « Agriculture résiliente et durable » et sera dédiée aux professionnels les 26 et 27 avril pour s’ouvrir au grand public jusqu’au 1er mai 2016.

10Mar/16

Accord agricole Maroc-UE : Madrid a informé Rabat de son soutient

(www.infomediaire.ma) – Madrid a informé les autorités marocaines de sa décision de soutenir le pourvoi contre l’arrêt du Tribunal de l’Union Européenne au sujet de l’accord agricole avec le Maroc, a indiqué l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, Ricardo Diez-Hochleitner Rodriguez.

A une question posée par des journalistes, hier à Rabat, l’Ambassadeur espagnol a confirmé que ”les autorités marocaines ont été informées de la décision adoptée par l’Espagne de soutenir le pourvoi du Conseil de l’UE à l’encontre de l’arrêt du Tribunal de l’UE du 10 décembre 2015 au sujet de l’Accord agricole entre l’UE et le Royaume du Maroc”.

“Cette décision est cohérente avec le fait que le Conseil de l’UE ait décidé par unanimité de présenter le dit pourvoi quelques jours après l’arrêt du Tribunal de l’UE”, a expliqué l’Ambassadeur espagnol. 

10Mar/16

Sahara : Les pays du CCG et la Jordanie réaffirment leur soutien au Maroc

(www.infomediaire.ma) – Les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) et la Jordanie ont réaffirmé, ce mercredi à Ryad, leur soutien à la proposition d’autonomie “sérieuse et crédible présentée par le Royaume du Maroc comme base pour une solution négociée pour mettre fin au conflit régional sur le Sahara marocain”.

Les pays du CCG et la Jordanie ont réitéré leur appui à la proposition marocaine dans un communiqué publié à l’issue des travaux de la réunion conjointe du conseil ministériel du CCG avec le vice-Premier ministre et ministre jordanien des Affaires étrangères et l’inspecteur général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

10Mar/16

Eolien : Le groupement de Nareva remporte le projet géant des 5 parcs

(www.infomediaire.ma) – L’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) a déclaré, hier, le groupement ‘‘Nareva Holding/Enel Green Power/Siemens Wind Power’’ adjudicataire provisoire au terme de l’appel d’offres international relatif au Projet Eolien Intégré de 850 MW. La réalisation du projet démarrera dès finalisation de la documentation contractuelle. Pour rappel, le projet d’envergure comprend 5 parcs éoliens : Midelt (150 MW), Tiskrad (300 MW), Tanger (100 MW), Jbel Lahdid (200 MW) et Boujdour (100 MW).

Moyennant un coût d’investissement d’environ 12 milliards de dirhams, le Projet Eolien Intégré de 850 MW constitue un jalon majeur dans le plan de développement de la filière éolienne du Royaume qui vise à développer une capacité de 2000 MW éolien en 2020.

A noter que la réalisation de ce projet se fera de manière progressive avec une mise en service intégrale de l’ensemble des 5 parcs éoliens prévue pour 2020.

L’énergie produite sera vendue à l’ONEE dans le cadre de contrats d’achat et de fourniture d’électricité sur une durée de 20 ans. La production électrique prévisionnelle de ce projet serait équivalente à terme à la consommation de la ville de Casablanca.

Le tarif éolien le plus bas au monde

Cet appel d’offres a fait l’objet d’un processus de sélection compétitif avec la participation de grands opérateurs internationaux. Parmi les cinq groupements participants à l’appel d’offres, le consortium mené par Nareva Holding a présenté l’offre la plus compétitive, combinant à la fois le tarif le plus bas au monde et le taux d’intégration industrielle le plus élevé.

Le groupement a proposé le tarif éolien le plus bas au monde, confortant ainsi la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables au Maroc.

Intégration industrielle : Une 1ère usine de pales au Maroc

L’offre du groupement retenu contribuera également à l’émergence d’une industrie éolienne locale et à la constitution d’une expertise et d’un savoir-faire marocains dans ce secteur. En effet, le taux d’intégration industrielle, reflétant la part de l’investissement réalisé par les entreprises Marocaines, devrait doubler pour atteindre 70% contre 35 %-40% seulement dans les projets renouvelables précédents.

Ce taux d’intégration industrielle élevé a pu être proposé grâce notamment à l’engagement du fournisseur du groupement (Siemens Wind Power) à fabriquer une grande partie des composantes éoliennes localement avec l’installation de la première usine de fabrication des pales au Maroc.

Un hub industriel régional

D’une capacité de production de plus de 600 pales par an, et un investissement de plus d’un milliard de Dirhams, cette nouvelle usine sera installée à Tanger. Elle contribuera à dynamiser le tissu économique avec la création de plus de 700 emplois. La production de l’usine sera majoritairement destinée à l’export. Le Projet Éolien Intégré de 850 MW constitue donc un élément moteur pour l’industrie éolienne marocaine et contribuera à positionner le pays en tant que hub industriel régional.

Déclaration :

– ‘‘Avec le Projet Éolien Intégré de 850 MW, le Maroc franchit un nouveau palier dans sa stratégie énergétique avec l’émergence d’un écosystème éolien permettant au Maroc de se positionner en tant qu’exportateur de la technologie tout en proposant à l’ONEE un tarif d’électricité compétitif’’.

Ahmed Nakkouch, Président Directeur Général de Nareva

10Mar/16

Opération “Tonnerre du Nord” : Benkirane est arrivé en Arabie Saoudite

(www.infomediaire.ma) – Le Chef du Gouvernement, Abdelilah Benkirane, est arrivé ce mercredi soir, dans la région Hafer Al-Batin, dans le nord de l’Arabie Saoudite, ou il prendra part aux festivités marquant la clôture des manœuvres “Tonnerre du Nord”.

Benkirane a été accueilli à l’aéroport de la base Roi Saoud dans le secteur Est, par le Prince Mohammed Ben Salmane Ben Abdelaziz, second Prince héritier, 2ème vice-Président du Conseil des ministres et ministre de la Défense, et le chef d’état-major des forces armées saoudiennes, le général Abderrahman Al-Boniane, ainsi que par d’autres personnalités, rapporte l’agence de presse saoudienne “SPA”.

10Mar/16

Alerte : Le Suriname annonce le retrait de sa reconnaissance de la pseudo “rasd”

(www.infomediaire.ma) – Le ministère des Affaires étrangères de la République du Suriname a publié ce mercredi un communiqué annonçant le retrait de sa reconnaissance de la pseudo “RASD”, a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC).

“La République du Suriname, qui avait reconnu la pseudo ‘RASD’ le 21 août 1982, a indiqué à travers un communiqué publié par son ministère des Affaires étrangères que cette décision est animée par son souhait d’adopter une neutralité constructive visant à accompagner les efforts des Nations Unies et de la Communauté Internationale afin de trouver une solution politique, juste et mutuellement acceptable” au conflit autour du Sahara marocain, a précisé le MAEC dans un communiqué.

A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, a eu un entretien téléphonique avec la ministre des Affaires étrangères de la République du Suriname, Niermala Badrising, au cours duquel il a salué, au nom du Maroc, cette décision sage du gouvernement du Suriname, annonçant la rupture des relations diplomatiques avec l’entité fantoche de la “RASD”.

Mezouar a exprimé à son homologue surinamienne la gratitude du Maroc pour cette position constructive qui s’inscrit en droite ligne des efforts des Nations Unies en vue de parvenir à une solution politique et définitive à ce différend régional sur la base du projet d’autonomie marocain qualifié par la Communauté Internationale de sérieux, crédible et réaliste, a ajouté le ministère.

Les 2 ministres s’étaient auparavant entretenus en marge de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP 21 à Paris, a rappelé la même source.

09Mar/16

Français arrêté à Fès : Les services marocains n’ont pas été informés par leurs homologues français

(www.infomediaire.ma) – Les services de sécurité marocains n’ont pas été avisés par leurs homologues français au sujet d’un ressortissant français radicalisé appréhendé à son arrivée récemment à l’aéroport de Fès-Saiss, a annoncé ce mercredi une source autorisée.

Le prévenu, un ancien militaire français devenu adepte d’idées extrémistes, a été arrêté à son arrivée à l’aéroport en provenance de France car il était fiché par les services marocains, précise la même source.

Pour rappel, un arsenal d’armes blanches et une bonbonne de gaz ont été découverts dans ses bagages lors de son contrôle à l’aéroport de Fès à son arrivée de Nantes.

Les services de sécurité français ont donc bien commis une grave erreur, contrairement à ce qu’a affirmé aujourd’hui l’AFP en annonçant que ces derniers ont alerté les homologues marocains.

09Mar/16

Pâles d’éoliennes : Siemens confirme pour son usine géante à Tanger, 100 M€ d’investissements

(www.infomediaire.ma) – L’information annoncée en exclusivité il y a quelques semaines par Infomédiaire Maroc a été confirmée aujourd’hui par Siemens. Un protocole d’accord pour la construction au Maroc d’un site de production de pâles pour éoliennes terrestres a été signé ce mercredi par le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, le Ministre de l’Energie, des Mines, de l’eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara, et le CEO de Siemens Wind Power and Renewables, Markus Tacke.

Multipliant par 3 la présence du groupe dans le pays, ce projet majeur, d’un investissement total de 100 millions d’euros, permettra la création de près de 1 200 emplois directs et indirects. La construction de l’usine devrait débuter dès le printemps 2016, avec une entrée en exploitation prévue pour le printemps 2017.

“Ce projet d’envergure “, a souligné Elalamy, “s’inscrit pleinement dans la démarche du Plan d’Accélération Industrielle en ouvrant la voie au développement d’un écosystème industriel performant dans l’industrie des énergies renouvelables. Avec la mise en service de l’usine de Siemens nous opérons une réelle montée en valeur dans la filière qui fournira pour la première fois des pâles pour éoliennes ‘Made in Morocco’; c’est une fierté pour nous d’accueillir une des usines les plus modernes et sophistiquées de Siemens dans le monde”, a-t-il ajouté.

La future unité de Siemens à Tanger dont la production sera orientée en majeure partie vers l’export produira dans un premier temps des pâles de 63 mètres de long en composites, des pièces parmi les plus volumineuses produites actuellement dans le monde avec ce matériau. Le Maroc réussit ainsi la localisation de pièces plus complexes et plus techniques.

“Nous investissons là où les débouchés nous paraissent les plus prometteurs”, a commenté Markus Tacke, Directeur Général de la division Wind Power and Renewables de Siemens. “Le Maroc est idéalement situé pour approvisionner les marchés en pleine croissance de l’éolien terrestre en Afrique du Nord, au Moyen Orient et en Europe. L’économie est solide, le climat politique stable, et le Maroc possède une main-d’œuvre jeune, qualifiée et motivée. Tous ces facteurs font de Tanger un site de choix pour la construction de cette usine ultra moderne”.

L’unité de production devrait s’étendre sur une superficie de 37 500 mètres carrés – l’équivalent de près de cinq terrains de football – sur la zone industrielle de Tanger Automotive City, à 35 kilomètres environ du port de Tanger-Med. Située idéalement entre l’Europe et l’Afrique, le port de Tanger-Med offre toutes les conditions requises pour servir de manière compétitive les marchés éoliens d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe.

Siemens compte déjà à son actif plusieurs projets importants dans le domaine des énergies renouvelables au Maroc, tel que le parc éolien de Tarfaya, d’une capacité de 300 mégawatts, ainsi que le parc Haouma de 50 mégawatts réalisés avec le partenaire marocain Nareva. De plus, le groupe peut se targuer d’une longue présence historique dans le pays. En 1929, Siemens fournissait déjà des installations électriques à une cimenterie de Casablanca. Le groupe est présent au Maroc depuis 1956 à travers son entité juridique locale, Siemens SA.

09Mar/16

Luxe : Une Marocaine pressentie à la direction artistique de Lanvin

(www.infomediaire.ma) – La Franco-marocaine Bouchra Jarrar est pressentie pour devenir la prochaine directrice artistique de la maison de couture Lanvin. Elle prendrait en charge la branche dédiée aux femmes.

En effet, d’après le site Women’s Wear Daily, le nom de la créatrice d’origine marocaine pourrait être annoncé dans les prochaines semaines. ‘‘Un accord avec Lanvin n’a pas encore été conclu, mais la maison devrait annoncer le nom de son nouveau directeur artistique pour la collection ‘femmes’ dans les prochaines semaines’’, explique le site.

A noter que, avant de lancer sa maison de couture en 2010, Bouchra Jarrar avait déjà fait ses preuves chez de grands couturiers, notamment Christian Lacroix, Balenciaga ou encore Jean Paul Gaultier. Et en 2014, elle a reçu officiellement l’appellation ‘‘Haute couture’’. A suivre !

09Mar/16

Emirats : Pluies torrentielles et routes bloquées

(www.infomediaire.ma) – De fortes pluies se sont abattues ce mercredi 9 mars les Emirats arabes unis, provoquant la fermeture de l’aéroport international d’Abu Dhabi, du marché boursier, des écoles, et provoquant des embouteillages gigantesques sur les routes.

A noter que, contactés par Infomédiaire Maroc, des hommes d’affaires Marocains ont déclaré être bloqués sur l’autoroute entre Dubaï et Abu Dhabi depuis plus de 12 heures, sans nourritures ni eau.

09Mar/16

Alerte : Le Roi reçoit un nouveau wali et plusieurs nouveaux gouverneurs

(www.infomediaire.ma) – Le Roi Mohammed VI a reçu, ce mercredi au Palais Royal à Rabat, un nouveau wali et plusieurs nouveaux gouverneurs nommés par le Souverain au niveau des administrations territoriale et centrale du Royaume.

Il s’agit de :

Mohamed Samir Tazi : wali, directeur général des collectivités locales.

Gouverneurs de l’administration territoriale :

Khatib El Hebil : gouverneur de la province de Settat.

Abdelghani Sabbar : gouverneur de la préfecture de Meknès.

Fouad M’hamdi : gouverneur de la province de Kenitra.

Mohammed Zhar : gouverneur de la province d’Al Hoceima.

Abderrahmane Benali : gouverneur de la préfecture de Salé.

Lahoucine Amzal : gouverneur de la province de Taroudannt.

Mohamed Najem Abhai : gouverneur de la province de Chtouka Ait Baha.

Nourddine Abboud : gouverneur de la province de Moulay Yacoub.

Hassan Zitouni : gouverneur de la province de Nouaceur.

Abdelmajid El Kamili : gouverneur de la province de Chichaoua.

Omar Touimi : gouverneur de la province d’Al Haouz.

Jamal Erraiss : gouverneur de la province de Tarfaya.

Hassan Bouya : gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq.

Mohamed Samir El Khamlichi : gouverneur de la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa.

Mounir Hammou : gouverneur de la préfecture d’arrondissement d’Ain Chock.

Abdelhakim Nejjar : gouverneur de la province de Tinghir.

Abdelmajid El Kyak: gouverneur de la province de Sidi Slimane.

El Hassan Abdelkhalki : gouverneur de la province de Tan Tan.

Aziz Bouignane : gouverneur de la province de Taourirt.

Mustapha Ennouhi : gouverneur de la province de Larache.

Gouverneurs de l’Administration centrale :

Karim Kassi-Lahlou : gouverneur directeur des Affaires générales.

Ghassane Gassab : gouverneur directeur du personnel d’autorité.

Lahcen Abdeladim : gouverneur chef du cabinet du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur.

Leila Hammouchi : gouverneur directeur de la planification et de l’équipement.

Mohammed kadmiri : gouverneur attaché à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.

Au cours de cette audience, le nouveau Wali ainsi que les nouveaux gouverneurs ont prêté serment devant le Roi.

A noter que cette audience s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Draiss et du Chambellan du Roi, Sidi Mohammed El Alaoui.

09Mar/16

Vallée de Bouregreg : Lancement royal pour la tour d’Othman Benjelloun

(www.infomediaire.ma) – Le Roi Mohammed VI a procédé, ce mercredi sur la rive droite de Bouregreg (Préfecture de Salé), au lancement des travaux de construction d’une Tour de 45 étages, un projet phare qui complète et enrichit le nouveau plan d’aménagement de la vallée de Bouregreg.

La plus haute en Afrique, cette tour de 250 m de hauteur, symbole d’émergence et de rayonnement, intègrera dans sa conception des technologies de nouvelle génération permettant une meilleure efficacité énergétique, en droite ligne des engagements du Maroc en faveur du développement durable.

En effet, un tiers de la surface totale de la façade sera couvert de panneaux photovoltaïques devant satisfaire les besoins de la tour en électricité.

Edifiée par le Groupe banque marocaine du commerce extérieur (BMCE Bank) sur un terrain de 3 hectares, la future tour devra abriter un auditorium de 350 places, des services et des commerces au rez-de-chaussée, une composante bureaux sur les 12 premiers étages, une partie résidentielle du 13ème au 26ème étage (55 appartements) et un hôtel de luxe aux étages supérieurs. Les 4 derniers étages seront réservés à des appartements de très haut standing.

Cette  multifonctionnalité fera du projet un investissement porteur, un levier de succès pour son environnement, et une source de confort et d’ergonomie pour ses résidents.

Cette tour, dont la réalisation nécessitera un budget prévisionnel de l’ordre de 3 milliards de dirhams constituera le point culminant de la nouvelle séquence d’aménagement de la vallée de Bouregreg, une des principales composantes du programme intégré de développement de la ville de Rabat 2014-2018 “Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture”, lancé par le Souverain en mai 2014.

Cette nouvelle séquence d’aménagement prévoit également la réalisation de plusieurs équipements innovants, à savoir le Grand Théâtre de Rabat, la Maison des arts et de la culture, la bibliothèque des archives nationales du Royaume du Maroc, le Musée archéologique et des sciences de la terre, un Cinéma multiplexe, une galerie de sculpture, une Marina, un Art hôtel, une marina hôtel, un Mall et des commerces, un Business Center, des résidences et des équipements publics et privés.