07juil/15

World Challenge Jumping : 2 Marocains dans le Top 10

(www.infomediaire.ma) – Les jeunes cavaliers Rayane El Ouarzazi et Saad Jabri se sont classés parmi les 10 premiers lors de la finale du Challenge mondial de saut d’obstacles de la Fédération équestre internationale (FEI) disputée du 2 au 6 juillet à Zhitnica en Bulgarie. Jabri montant Finesse a occupé la 6ème place en signant un temps de 45.7 lors de la 2ème manche.

Rayane El Ouarzazi, meilleur cavalier de l’année de la catégorie Critérium, s’est classé 8ème sur Cascarino (46.99).

07juil/15

Semi-marathon : Victoire marocaine à l’‘‘Altitude Nahouri’’

(www.infomediaire.ma) – L’athlète Marocain Khalid Lablaq a remporté, samedi à Pô (Burkina Faso), la 7ème édition du semi-marathon de 21 km « Altitude Nahouri » en 1h17mn41 sec. Lablaq a battu du même coup de 2 mn, le record de la 6ème édition, remportée par le Kenyan Robert Kiptoo Kirui.

Les 2ème et 3ème places sont revenues aux Togolais Midaouna Kakomissa (1h22mn35s) et Alassane Abdoulaye (1h23mn34s).

07juil/15

WTCC : Mehdi Bennani prend part au GP du Portugal

(www.infomediaire.ma) – Le pilote marocain Mehdi Bennani (team Sébastien Loeb Racing) prendra part au Grand Prix du Portugal, 8ème étape du championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC) 2015, prévu les 11 et 12 juillet courant sur le circuit urbain de Vila Real.

Pour rappel, à l’issue du GP de France, 7ème étape du WTCC disputé les 27 et 28 juin dernier sur le circuit Paul Ricard, Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée), seul pilote africain et arabe engagé en WTCC, pointe à la 10ème place au classement général des pilotes professionnels avec un total de 50 points.

L’Argentin José Maria Lopez (Citroën) occupe toujours la tête du classement général avec un total de 282 points.

07juil/15

Affaire d’Inzegane : La mise au point de la police

(www.infomediaire.ma) – La préfecture de police d’Agadir a démenti les allégations prêtées par certains médias aux deux jeunes filles, arrêtées par la police à Inzegane sur ordre du Parquet compétent pour outrage public à la pudeur, selon lesquelles elles auraient fait l’objet de maltraitance durant leur garde à vue.

« L’enquête diligentée par les services administratifs compétents a montré que l’intervention des éléments de la police du district provincial d’Inzegane a été décisive dans cette affaire, puisqu’elle a empêché toute atteinte à la sécurité et à l’ordre publics et tout acte de violence qui aurait résulté du rassemblement d’un grand nombre de citoyens sur les lieux de l’intervention, ce qui a permis de garantir la protection physique des deux filles », a affirmé la préfecture de police d’Agadir, selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Les procédures menées par les services de police, notamment les déplacements, les constatations et les auditions, se sont déroulées dans le cadre de la loi et sous la supervision du Parquet général compétent, ajoute le communiqué.

S’agissant des allégations de violence verbale, prêtées aux deux intéressées, la même source souligne que « l’enquête n’a pas pu établir l’utilisation de propos offensants ou dégradants par les éléments de police à l’égard des 2 filles ».

Les policiers « se sont contentés d’enregistrer les dépositions des 2 filles dans des procès-verbaux et les ont déférées devant le parquet compétent », conclut la même source.

07juil/15

Médiation : Le Maroc accueille les ombudsmans du monde

(www.infomediaire.ma) – Des représentants d’institutions et de réseaux internationaux de médiation et d’ombudsmans se penchent, à Rabat, sur les moyens de créer un mécanisme international de coordination et de soutien à l’action des institutions de médiation à échelle internationale, en perspective de mettre en place une instance internationale sous l’égide de l’ONU.

Les participants à cette rencontre de 2 jours (6-7 juillet), organisée par le Médiateur du Royaume sur le thème « La mise en œuvre de la Déclaration de Marrakech », engagent une réflexion sur le caractère juridique et organisationnel de ce mécanisme.

07juil/15

Immobilier : Scandale à 1 MMDH à Marrakech ?

(www.infomediaire.ma) – Communiqué des copropriétaires du Samanah Country Club

Un très beau complexe touristique situé à Marrakech, non loin de Oasiria….un golf de dix-huit trous au pied de l’Atlas, des villas de grand luxe, 3 hôtels, une place du village … c’était la brochure du projet Samanah Country Club, à Marrakech lancés en 2006 par la société Marprom appartenant au groupe français Alain Crenn dont les actionnaires sont entre autres Alain Crenn, Richard Hennessy, Paclot.

Ce resort a fait l’objet d’une convention d’investissement avec l’état marocain, ayant permis à la société Marprom d’acquérir un foncier de 288 ha dans une zone stratégique de la région de Marrakech pour un coût symbolique et de bénéficier de nombreux avantages fiscaux.

Plus de 200 acquéreurs, de différentes nationalités (marocaine, française, anglaise, russe, indienne…) et de nombreux MRE, ont fait confiance aux promoteurs et ont versé au total plus d’un milliard de dirhams.

Ils ont été rassurés par l’engagement des organismes étatiques (La primature, Ministère des finances, SMIT…) et de la BCP, première banque au Maroc partenaire financier du projet.

9 ans plus tard, en dépit de ce succès commercial, le projet est très loin d’être achevé et les clauses initiales de la convention n’ont pas été respectées. En effet, malgré les montants colossaux encaissés et les promoteurs n’ont réalisé aucun hôtel, n’ont pas finalisé les équipements prévus et n’ont pas fourni les titres de propriété aux acquéreurs.

La société Marprom a été cédée à de nouveaux actionnaires ( en l’occurrence Paclot – Boisson) en 2011, qui ont déclaré la société Marprom en cessation de paiement. Une procédure de redressement judiciaire a été initiée le 4 février 2014. Le jugement d’ouverture a été prononcé par le juge commissaire du Tribunal de Commerce de Marrakech, Monsieur Khouya Mouh Mustapha qui a nommé un administrateur judiciaire en la personne de Mr Dinar Houcine, expert comptable.

16 mois s’étant écoulés depuis l’ouverture de la procédure de redressement, alors que la durée légale maximale est de 4 mois (renouvelable une fois), les acquéreurs restent sans nouvelles malgré plusieurs écrits à la fois aux promoteurs, à l’administrateur judiciaire, au juge commissaire et à la Banque Populaire.

Les acquéreurs se sentent ignorés, abandonnés et pris en otage dans cette situation, et doivent, malgré tout, continuer à faire face à leurs échéances d’emprunts auprès des banques.

Près de la moitié des 200 acquéreurs sont de nationalité étrangère. Ils ont été sensibles au discours de l’état marocain pour attirer des investisseurs étrangers et ont fait confiance aux lois et aux institutions de l’état marocain en investissant dans un resort qui a fait l’objet d’une convention sensée les protéger.

Nous souhaitons à travers ce communiqué lancer un appel aux institutions et aux organismes étatiques signataires de la convention avec Marprom (la Primature, la SMIT….)., aux autorités locales de Marrakech, au Président du Tribunal de Commerce de Marrakech, à la Banque Populaire et à l’Administrateur Judiciaire pour trouver une solution à la délivrance des titres de propriété aux 200 familles qui sont dans l’attente depuis plusieurs années.

Collectif de propriétaires de Samanah.

06juil/15

Accord : Alliance maroco-italienne dans l’enseignement supérieur

(www.infomediaire.ma) – Le Maroc et l’Italie ont signé, ce lundi à Rabat, une déclaration d’intention commune portant sur le développement de la coopération en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique.

Signée par le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, Lahcen Daoudi et la ministre italienne de l’Education, de l’Université et de la Recherche, Stefania Giannini, cette déclaration vise à asseoir des programmes de coopération universitaire dans des domaines prioritaires pour les deux pays, notamment l’océanologie, l’architecture, la médecine ou encore le e-learning.

06juil/15

Produits de la mer : Le Maroc encaisse 2,3 MMDH en 5 mois

(www.infomediaire.ma) – Les produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont atteint 394 991 tonnes à fin mai 2015, un tonnage estimé à plus de 2,3 milliards de dirhams (MMDH), s’inscrivant ainsi en hausse de 14% en valeur et en baisse de 8% en termes de poids par rapport à fin mai 2014, selon l’Office national des pêches (ONP).

La commercialisation des poissons pélagiques a porté sur 339 857 tonnes, soit plus de 930,8 millions de dirhams (MDH) à fin mai 2015, contre 385 936 tonnes (965,18 MDH) une année auparavant, soit une baisse de 4% en valeur et de 12% en poids, précise l’ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour le mois de mai 2015.

Cette contre-performance résulte de la baisse de la valeur des débarquements commercialisés du thon (-63%), du chinchard (-32%), du maquereau (-19%) et des sardines (-8%).

En revanche, la valeur des anchois et du bonite sarda a progressé respectivement de 60% et de 72%, ajoute l’Office.

Pour leur part, les débarquements commercialisés des céphalopodes ont augmenté de 67% en poids et de 83% en valeur, alors que les crustacés ont baissé de 23% en termes de poids et de 12% en valeur.

De son côté, la valeur des débarquements du poisson blanc s’est inscrite en hausse de 4%, alors que son tonnage a augmenté de 9%, atteignant un montant de plus de 579,26 MDH à fin mai 2015.

Pour leur part, les algues ont enregistré une progression de 48% à 2 709 tonnes en termes de poids et de 89% à 10,84 MDH, entre les 2 périodes sous considération.

Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes ont accusé un recul de 21% en termes de valeur de 30% en termes de poids à fin mai 2015 par rapport à une année auparavant, soit plus de 144,29 MDH contre environ 182,50 MDH.

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l’Atlantique ont régressé de 8% en termes de poids et progressé de 18% en valeur, soit plus de 2,16 MMDH, contre près de 1,84 MDH un an auparavant.

06juil/15

Chine : Le Maroc intéressé par l’AIIB

(www.infomediaire.ma) – Dans un entretien accordé à l’agence de presse chinoise Xinhua, l’ambassadeur de Chine au Maroc, Sun Shuzhong, a dévoilé que le Maroc souhaitait rejoindre l’Asian infrastructure investment bank (AIIB, Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures).

Pour rappel, cette banque, qui est considérée comme une concurrente du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, dispose d’un capital de 100 milliards de dollars. A noter que des pays comme la France, le Royaume-Uni ou encore l’Allemagne sont devenus membres de cette banque en 2015. A suivre !

06juil/15

TGV : La ligne Marrakech-Agadir annoncée, 24 MMDH d’investissements

(www.infomediaire.ma) – Le projet de construction d’une ligne TGV de 320 km, reliant Marrakech à Agadir, progresse au Maroc. C’est du moins ce qu’a indiqué Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), lors d’une conférence de presse organisée il y a quelques jours.

En effet, les études pour la réalisation de cette seconde ligne ferroviaire à grande vitesse, inscrite dans le contrat-programme d’investissement du Royaume, viennent de s’achever.

Un budget de 24 milliards de dirhams. Pour rappel, à ce jour, aucune liaison ferroviaire n’existe entre ces 2 grandes villes touristiques. A suivre !