(www.infomediaire.ma) – Le ministère des Affaires étrangères de la République du Suriname a publié ce mercredi un communiqué annonçant le retrait de sa reconnaissance de la pseudo « RASD », a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC).

« La République du Suriname, qui avait reconnu la pseudo ‘RASD’ le 21 août 1982, a indiqué à travers un communiqué publié par son ministère des Affaires étrangères que cette décision est animée par son souhait d’adopter une neutralité constructive visant à accompagner les efforts des Nations Unies et de la Communauté Internationale afin de trouver une solution politique, juste et mutuellement acceptable » au conflit autour du Sahara marocain, a précisé le MAEC dans un communiqué.

A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, a eu un entretien téléphonique avec la ministre des Affaires étrangères de la République du Suriname, Niermala Badrising, au cours duquel il a salué, au nom du Maroc, cette décision sage du gouvernement du Suriname, annonçant la rupture des relations diplomatiques avec l’entité fantoche de la « RASD ».

Mezouar a exprimé à son homologue surinamienne la gratitude du Maroc pour cette position constructive qui s’inscrit en droite ligne des efforts des Nations Unies en vue de parvenir à une solution politique et définitive à ce différend régional sur la base du projet d’autonomie marocain qualifié par la Communauté Internationale de sérieux, crédible et réaliste, a ajouté le ministère.

Les 2 ministres s’étaient auparavant entretenus en marge de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP 21 à Paris, a rappelé la même source.